RETOUR VERS MON FUTUR

La filière InfoNum peut recéler bien des surprises. Pour une étudiante comme moi, qui a grandi avec les films des années 80, elle a eu l’effet fantastique du Cocoon de Ron Howard : une cure de jouvence. Je vais partager avec vous son pouvoir extraordinaire.

Une InfoNum quadragénaire

J’ai 42 ans, je suis posée là, sur une chaise d’écolière, à devoir porter mon attention toute entière sur de nouvelles théories, comme si je repartais de zéro. Cherchez l’erreur. Mes premiers vœux universitaires ont 24 ans déjà. Ils sont donc plus âgés que les étudiants avec lesquels je partage mon quotidien depuis maintenant 18 mois.

Un parcours atypique

Flashback : 1995. Dans le grand amphi de la Sorbonne, je prends des notes en cours de littérature comparée. À ce moment-là, je pense devenir professeur de français. Deux ans plus tard, je suis en cours d’acquisition du langage. Finalement, je me verrais bien orthophoniste. Il n’en sera rien. Je serai comptable pendant 17 ans à l’Opéra de Paris, qui deviendra très vite ma deuxième maison. Et en un rien de temps, je n’ai plus 20 ans, mais 40 ans. Sonne alors l’heure du changement : j’ai besoin de me retrouver, de me trouver tout court. C’est décidé, je reprends les rênes de ma vie : je fais un bilan de compétences puis décide de refaire des études et de quitter Paris. Me voilà à Tours en DUT InfoNum.

L’effet InfoNum

Mais pourquoi ce changement radical ? Le besoin de me connecter. Inconsciemment, au passé, à ma jeunesse, une dernière fois, avant qu’elle ne me quitte. Et consciemment, au présent, en créant et en me réalisant enfin. Ce n’est pas « l’effet papillon » mais « l’effet InfoNum » : le présent, je me retrouve en plein dedans ! Je pensais pourtant le connaître, mais je le découvre ici sous un nouvel angle : celui du big data. Je prends conscience, pour la première fois, que dans un monde que je ne voyais qu’en surface, se cache tout un écosystème désorganisé de données qui circulent à tout-va. Des données sur moi, sur les autres, sur le monde. Aux InfoNum d’y mettre de l’ordre ! InfoNum, c’est une fenêtre sur le monde et l’avenir. Je me mets à tout décrypter pour comprendre.

Un passage dans la 4e dimension

Et dans mon cas, je dois aussi décoder de nouveaux comportements, un nouveau langage, celui d’une autre génération, bien plus insouciante, et bien plus digitale aussi. Update sur update. Bienvenue dans un monde « hyperconnecté » où tout défile en accéléré ! La maman que je suis devenue redevient la copine qui partage des premières fois. La collègue que j’étais redevient la camarade qui fait voler des avions dans le ciel de la salle de cours, celle qui partage les stories et les snaps de ses nouveaux potes. Aussi mûre qu’infantile. Aussi studieuse qu’indisciplinée. Aujourd’hui, j’ai deux âges : j’ai 20 ans et j’ai 42 ans. Aujourd’hui, je vis deux vies : celle d’une étudiante et celle d’une maman. L’expérience InfoNum est un vrai retour vers mon futur

Emmanuelle Bonneau